Les fiches techniques de 6enligne.net

Retour à l'accueil des fiches techniques
Envoyer une remarque à propos de cette fiche


Démontage d'un moteur M3
editFiche technique pratique en Mécanique Essence crée par Jobi Joba le 14 février 2006.
Véhicules concernés: E36 de motorisation Essence
Tags: moteur,m3


Nouvelle page 1

Première chose,sortir le moteur

Maintenant, si ce n'est pas encore fait,on démonte le couvre culasse et on mesure le jeu AAC/poussoirs...

Et tant qu'on y est, on n'oublie pas de vidanger le bloc...parce qu'il est encore plein de liquide

 

user posted image
L'écrou est juste au dessus du bac rouge

 

Ensuite on s'attaque à toutes les vis qui tiennent le Vanos : on les démonte mais on ne touche pas encore au Vanos !

Alors il y a le couvercle du Vanos (en forme de pont, visible à droite sur la photo précédente) qui tient par 4 grosses vis CHC (6 pans creux...clés Allen nécessaires donc) et ensuite on s'attaque aux autres vis qui tiennent le Vanos, qui sont sur l'avant du moteur...elles sont tout autour du Vanos...Là aussi c'est du CHC. On prend aussi la clé de 12 pour virer le tuyau qui lie le Vanos au petit réservoir d'huile additionnel (durite rigide).

 

user posted image
Il est situé sur le côté gauche du moteur,sous les papillons.

 

On vire les papillons, on y verra plus clair.

Bon, maintenant il va falloir enlever les AAC.

On commence bien sûr par démonter le tendeur de chaîne : côté droit du moteur,vers l'avant. Pour les AAC,on a deux choix.

Soit on démonte le Vanos, soit on choisit de sortir l'AAC d'admission en le laissant accouplé au Vanos (puisque sur un 3L,le Vanos n'agit que sur l'AAC d'admission).Moi j'ai choisi d'enlever le Vanos cette fois ci.

Pour ce faire,on desserre les 8 (ou 6, j'ai oublié!) vis CHC dorées de la poulie d'AAC d'admission et on tire GENTIMENT le Vanos vers l'avant du moteur...On va voir qu'une partie de la poulie d'admission va tourner sur elle même, et le piston du Vanos va se dégager sans mal. Et on fait gaffe à pas paumer la petite pièce qui accouple la poulie d'AAC d'échappement à l'entraînement de pompe à huile du Vanos...Puis démontage de la poulie d'AAC d'échappement, que l'on sort gentiment sans abîmer la chaîne.

Si on choisit de laisser l'AAC d'admission et le Vanos accouplé, dans ce cas il faut légèrement tirer le Vanos vers l'avant jusqu'à pouvoir désaccoupler pompe à huile du Vanos et poulie d'AAC d'échappement (en gros on a fait avancer le Vanos d'1cm). Ensuite on fait pivoter le Vanos autour de l'axe de rotation de l'AAC d'admission (on le lève côté échappement en fait), et on démonte la poulie d'AAC d'échappement.

Voilà, là on en revient au même point...Il faut maintenant enlever l'AAC d'échappement.

Comme on n'a pas l'outil BMW qui comprime les ressorts de soupapes et qu'on ne veut pas non plus abîmer l'AAC (possibilité de le tordre ou de le casser lors du démontage), on place l'AAC de façon à ce qu'une seule des 6 paires de cames soient en train de comprimer les ressorts de soupapes.

On enlève les écrous des paliers d'AAC n'étant pas de part et d'autre des deux cames en contrainte, on vire les paliers et on démonte petit à petit les 4 écrous qu'il nous reste.

Il faut que les deux paliers remontent petit à petit,et à un rythme comparable,pour ne pas tordre l'AAC.

On fera attention à ce que l'avant de l'AAC ne repose pas sur son dernier palier...comme il est épaulé cela bloquerai l'AAC lorsque l'autre extrémité de l'AAC se relèvera...risque d'abîmer l'AAC.

 

user posted image
Bon,ça y est, on a viré l'AAC d'échappement !

 

Bon, on fait pareil avec l'AAC d'admission ...

Maintenant il faut sortir les poussoirs. On utilise un aimant pour les sortir, pas une pince !

 

user posted image
Il faut bien évidemment les repérer !

 

Surtout qu'en plus on a mesuré le jeu des queues de soupapes au début...
On démonte maintenant les vis CHC dorées qui tiennent la contre culasse (entre chaque paire de soupapes,sur le pourtour) et les petites vis qui font de même juste en dessous de là où il y avait le Vanos (à ne pas oublier).

 

user posted image
On en est donc là...

 

Maintenant plus qu'à retirer la contre culasse. L'étanchéité avec la culasse est faite grâce à de la pâte à joints

Evidemment, la quasi totalité de la patte à joint va rester sur la culasse...

 

user posted image
On touche au but !

 

Il n'y a plus qu'à démonter les vis de culasse,et là aussi,on n'oublie pas les petites vis qui sont sur l'avant du moteur et qui assurent l'étanchéité avec le carter de distribution.

 

user posted image
Et voilà !

 

Ensuite on s'attaque au bas moteur !

Bon, là désolé, je n'ai pas de photos pas à pas...mais bon, pas besoin d'astuces particulières...

 

user posted image
Quelques dizaines de minutes,et on arrive à sortir ça  !

 

user posted image
Si en plus on a pris le temps de mettre le bloc à poils,on a çà

 

user posted image
Et on a gagné un maxi puzzle !

 

Désolé pour la qualité des dernières photos,c'est pris avec le téléphone...

Petite astuce : autant que possible,remettre les vis dans leur logement après démontage. Ça évite d'en paumer la moitié et de finir avec "tiens, elle allait où elle ? ..et le haut moteur était bien sûr entièrement remonté...

Les conclusions de mon démontage :

Comme prévu : une segmentation à l'ouest (mais violent de chez violent !), un jeu de plusieurs dixièmes entre les pistons et les cylindres et...la très bonne nouvelle,un vilo et des bielles absolument intacts !  Ouf...!

 

 

 

6enligne décline toute responsabilité sur votre utilisation de ces fiches technique.
Toute reproduction même partielle du contenu des fiches technique sans l'accord préalable de 6enligne est strictement interdite.
©2012 6enligne.net
Ce site n'a aucun lien avec le groupe BMW - La marque et les logos BMW sont déposés et appartiennent au groupe BMW