Les fiches techniques de 6enligne.net

Retour à l'accueil des fiches techniques
Envoyer une remarque à propos de cette fiche


Nettoyage des injecteurs
editFiche technique pratique en Mécanique Essence crée par GUI le 21 octobre 2005.
Véhicules concernés: tous de motorisation Essence
Tags: nettoyage, injecteur, ultrasons


1

Le démontage

outillage: tournevis plat standard
un autre, long, ou autre, pour faire levier, avec une cale en bois
une clé à pipe de 10
pince multiprise
clé plate de 13 (pour la cosse de batterie.. peut-être différent chez vous)
douille de 6 (?) pour le collier de durite d'essence... facultatif, mais je préfère ça au tournevis qui a tendance à foirer le collier...
chiffon, brosse (à dents), essence ou autre produit pour nettoyer tout ce qu'on démonte comme d'habitude ...

La première chose à faire est de dépressuriser le circuit d'essence... J'ai choisi de le faire au niveau du filtre à essence, ça permet d'éviter de faire couler l'essence dans le moteur et même d'en récupérer un peu dans un bocal.. ça servira 

On attaque les choses sérieuses :

 


La "zone d'opération"

 

  Comme d'habitude, on commence en débranchant la borne négative de la batterie 

 


on vire le tuyau de reniflard d'huile du couvre-culbuteur
et la patte métallique qui maintient le collecteur d'admission

 

Ensuite, il faut s'occuper de la rampe d'alimentation en électricité des injecteurs...

 


on déconnecte les connecteurs sur la droite (1 sur 2 en fait, le second ne viendra que plus tard)

 

Il y a un autre connecteur, plus gros, qui se cache de l'autre côté du moteur, sous le collecteur d'admission.

 


C'est celui-ci

 

J'ai "démonté" le cache en caoutchouc sous lequel on voit des fils sur la photo : c'était inutile...
Il faut d'abord dévisser la partie inférieure du connecteur, grosse bague plastique que l'on voit sur la photo. Le connecteur est alors déconnecté..
Pour pouvoir sortir la partie supérieure (celle qui nous intéresse) de son support métallique, il faut virer une petite bague plastique qui se trouve dessous... j'ai du utiliser une pince multiprise pour la débloquer.

Il ne reste plus qu'à déconnecter les injecteurs.

 


J'ai pensé qu'il fallait appuyer de la sorte sur les "clips" métalliques

 

En tirant la rampe (bien dans la bonne direction!! ), c'est bien venu, même mieux que ce à quoi je m'attendais... c'est pourquoi je me demande si le "déclipsage" avec mon tournevis était bien utile....
Le 2ème connecteur sur la droite dont je parlais tout à l'heure est bien venu en même temps, je l'avais un peu "déclipsé", cela a-t-il été utile, ça restera un grand mystère 
...

 


On obtient ceci : une rangée d'injecteurs et sa rampe d'alimentation en essence

 


La rampe "d'alimentation" en électricité et la petite bague dont je parlais tout à l'heure

 

On attaque maintenant la rampe d'alimentation en essence.

 


D'abord, 4 vis tête hexa de 10 à enlever

 

Ensuite, la durite d'alimentation en essence à virer (collier classique: tournevis plat et/ou tête hexa de 6(?) )
et aussi un autre circuit d'essence (recyclage des "trop pleins" d'essence ??..
) soit on vire la durite, ce que je n'ai pas réussi à faire, soit on démonte le petit mécanisme "cylindrique" dont je ne connais pas le nom.

 


Deux vis tête hexa de 10

 

Il y a des clips entre les injecteurs et la rampe... à enlever maintenant de préférence, à mon avis

Maintenant, on prends ses vitamines car il va falloir user de ses muscles
:  le but est de dégager la rampe, en tirant bien dans l'axe des injecteurs.

 


Je m'en suis sorti en faisant levier avec un long tournevis reposé sur une cale en bois

 

Ce n'est pas venu tout de suite, mais c'est venu...
Parfois l'injecteur reste dans le collecteur et se désolidarise de la rampe, parfois il reste solidaire de la rampe et se désolidarise du collecteur.
Pour sortir la rampe, il faut virer les injecteurs qui sont toujours dedans, en faisant attention à ne pas heurter leur extrémité mise à nu.
Pour ceux qui sont restés dans le collecteur, c'est plus difficile. Il faut être patient, faire tourner, tirer, vaporiser du WD40 ... et recommencer.

 


Voilà un exemple d'injecteur qui a bien besoin de son bain à l'essence "ultrasonique"

 

Il ne faut pas laisser les injecteurs à l'air libre, le risque est qu'ils s'oxydent... j'ai choisi de les faire tremper dans de l'essence (ça a l'avantage de commencer le nettoyage  )

L'étape suivante est donc le nettoyage des injecteurs... mais avant d'aller plus loin, on oublie pas de nettoyer autour des "puits" des injecteurs en en mettant le moins possible dedans, voire rien du tout c'est mieux . On met un chiffon par dessus pour éviter que des saletés viennent par là.

 

Le nettoyage des injecteurs

Principe

Il faut plonger les injecteurs dans un bain ultrasons afin de nettoyer l'intérieur des injecteurs. Ce bain est dans mon cas de l'essence, d'autres utiliseront un mélange eau + javel, à vous de voir.
Un professionnel fera en sorte qu'ils se ferment et s'ouvrent en faisant circuler de l'essence (ou autre ?) dedans, tout en vérifiant le débit, le nettoyage étant fini quand le débit est bon, ou tout au moins identique pour tous les injecteurs.
Je me suis contenté de faire en sorte qu'ils s'ouvrent et se ferment, pas de circulation forcée (apparemment, une petite circulation "naturelle" se fait dans le bain... les petites bulles dues aux ultrasons me font penser à cela....)
Certains forceront la circulation grâce à une pompe de lave glace...
J'avais pensé à une circulation par "gravité": tuyau relié d'un réservoir placé en hauteur à l'injecteur. Mais mon tuyau avait un diamètre trop petit (prévoir un diamètre intérieur d'environ 1 cm...)

La manipulation n'est pas applicable aux injecteurs de diesel "modernes" (injection directe), leur tarage étant beaucoup plus fin... je ne sais pas ce qu'il en est pour les diesels "classiques"

Remerciement spéciaux à Marc325ix pour l'explication du circuit électrique à utiliser. thumbup.gif

En résumé:
il nous faut obtenir une tension alternative de 9V (donc environ 13 V en crête, ce qui permet de faire fonctionner l'injecteur) avec une fréquence correspondant à un régime pour lequel l'injecteur est prévu...

Le 9V alternatif sera obtenu grâce à un transformateur (attention la quasi totalité des alimentations 9V produisent du CONTINU !...)

La source d'électricité sera le réseau EDF: 220V, 50Hz
-- 50Hz représente un fonctionnement de l'injecteur à 100 Hz, car il fonctionne indépendamment du sens de la tension..( 50Hz est la fréquence d'un "sinus" complet, crête positive + négative...)
-- 100Hz = 100 "fois"/sec = 6000 "fois" /min
-- l'injecteur d'un moteur 4 temps fonctionne 1 fois tous les deux tours, donc les 50 Hz du réseau font fonctionner l'injecteur à 12000 tr/min

Afin de se limiter à un régime acceptable (6000 t/mn), l'utilisation d'une diode permet d'éliminer une alternance sur deux.

Il ne faut pas oublier de dimensionner tout ça pour la puissance à transmettre... la RTA donne 14.5 à 17.5 Ohms par injecteurs... les traditionnels P=UI et U=RI nous donnent une puissance d'environ 13W et une intensité de 1A...

 

Le matériel

Le bain à ultrason : http://www.conrad.fr/...

Le transfo : http://www.conrad.fr/... (j'ai pris celui qui sort deux fois 9V (deux injecteurs branchés en même temps !!!)

Des cosses plates 4.8mm et 6.3mm pour se brancher sur le transfo

pour se connecter sur les injecteurs, des cosses plates 2.8mm m'auraient bien aidé, le mieux aurait même été qu'elles soient isolées...je me suis débrouillé sans (1 cosse de cette taille et des 4,8MMM tordues, isolées ...)
 

  Les 2 cosses d'un injecteur ne doivent pas se toucher (court-jus) 
 

Les diodes sont des diodes "standards" de ce type d'après ce que j'ai compris, toutes celles de la série 400X sont adaptées (les miennes sont des 4002 fournies par un pote...)

Il faut bien sûr du fil électrique, de quoi se brancher sur le réseau (une vieille multiprise au bout d'un fil pour moi, je n'ai gardé que la prise et du fil...), des dominos, le tournevis qui va avec.

 


On obtient ce montage

 

J'ai préféré mettre deux diodes en parallèle par injecteur histoire d'assurer (bien les mettre dans le même sens grâce à la bague argentée sur leur corps)

 


Le schéma électrique idéal avec fusibles de protection

 


Deux diodes par circuit pour assurer (mais ce n'est pas utile)

 


Le transfo

 


Les injecteurs alimentés, dans le bain ultrason

 


P
ar la suite, j'ai mixé nettoyage "passif" et "actif"

 

Le nettoyage

Il ne reste qu'à tout faire fonctionner   

Pour le nombre de cycle de nettoyage (3min avec ma machine à ultrasons), "actifs" et "passifs", à vous de voir.

J'ai du faire 3 de chaque pour chaque injecteur.

Pensez à changer l'essence de temps en temps, elle se salit vite sur les premiers nettoyages, ce serait bête de faire rentrer de la saleté à l'intérieur des injecteurs... (je conseillerait même de mieux nettoyer que moi l'extérieur des injecteurs avant de les mettre dans le bain) 

 

Jusqu'à ce que les injecteurs aient retrouvé leur environnement de fonctionnement, pensez à leur éviter l'oxydation. J'ai opté pour une trempette dans un bocal plein d'essence. Marc325ix préconisait de mettre une goutte d'huile fluide à l'intérieur... à vous de voir

 

Le remontage

C'est comme le démontage, mais dans l'autre sens   

La bombe d'huile silicone aide au remontage des injecteurs et de leurs joints (en plus il paraît que c'est bon pour eux  )
un peu de "bombe contact" dans les différents connecteurs ne peut pas faire de mal non plus 

Evidemment, toutes les pièces remontées auront été nettoyées, comme ça, si par malheur des fuites apparaissaient, elles se verraient tout de suite... et puis c'est beaucoup plus mieux un moteur tout propre.

 

Conclusion

Le ressenti au volant est indéniable, le ralenti tourne plus rond, les montées en régime ont l'air plus facile, à voir avec le temps pour la conso...

Pour rappel, Haynes préconise de faire cette manip lors de l'entretien des 40 000 km

Tout cela pour un investissement pas si lourd... et qui peut resservir 

 

 

 

6enligne décline toute responsabilité sur votre utilisation de ces fiches technique.
Toute reproduction même partielle du contenu des fiches technique sans l'accord préalable de 6enligne est strictement interdite.
©2012 6enligne.net
Ce site n'a aucun lien avec le groupe BMW - La marque et les logos BMW sont déposés et appartiennent au groupe BMW